Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

Gestion, recettes, dépenses, investissement

Gestion, recettes, dépenses, investissement

La réunion du conseil municipal du vendredi 4 mars 2016 a permis d’examiner et de voter les comptes administratifs et de gestion (budgets principal et annexes) de l’année 2015. Comme le démontre le détail des chiffres présentés, le budget communal affiche des résultats positifs.

Le budget communal

Les recettes de fonctionnement s’établissent à 934 345 € contre 716 821 € de dépenses. L’excédent qui en résulte au 31 décembre 2015 est de 217 523 €. Il vient donc s’ajouter aux 614 065 € du résultat cumulé existant au 1er janvier 2015. Le total disponible s’élève donc à : 831 589 €. Il inclut l’excédent des 214 000 € issus de l’ancien budget annexe de l’eau (la cagnotte !) au 31 décembre 2013 et qui restent actuellement dans le budget principal. Les recettes d’investissement s’établissent à 242 130 € et les dépenses à 204 479 €. En tenant compte du déficit reporté de 2014 d’un montant de 27 231 €, ce budget présente aussi un excédent de 10 419 €.

Le budget annexe de l’eau

Les recettes de fonctionnement se montent à 209 439 € tandis que les dépenses, incluant le coût des charges de personnels, se limitent à 88 125 €. L’excédent se monte donc à 121 314 € qui sera réduit d’une facture de régularisation en instance au profit du SIAEP de Montbazens de 74 178 €, soit, en définitive: 47 136 €.

Les recettes d’investissement s’élèvent à 33 148 € contre 40 132 € en dépenses générant un déficit de 6 984 €, largement couvert par l’excédent du budget de fonctionnement. Il est à préciser qu’à ce jour, les travaux de rénovation n’ont toujours pas commencé. Le rapport d’études a été rendu à la fin du mois de mars. Il provoquera le lancement le la procédure de D.U.P., stoppée en 2013, et conditionnera la programmation des travaux de rénovation.

Le lotissement des Ginestes

Le déficit d’investissement originel de 123 710,26 € a été réduit par la vente d’un lot pour un montant de 44 594,50 €. Avec la reprise d’un excédent de fonctionnement de 1 258,36 €, le nouveau déficit d’investissement s’élève donc à: 79 115,36 €.

L’ensemble de ces comptes a été examiné dans le détail par la Commission des finances. Ils ont été votés et adoptés à la majorité avec 3 abstentions.


Situation budgétaire globale en 2016

Ces 2 premières années de gestion ont surtout été consacrées à la mise en œuvre des travaux d’études nécessaires pour les grands projets d’investissements: la rénovation des sources de Guzoutou, l’embellissement des entrées du village et surtout, la rénovation de la RD 6, avenues d’Espalion et de Saint-Geniez. Il s’agit désormais de passer à la phase de réalisation qui implique la mobilisation d’un financement important. Ce dernier sera, d’abord, constitué par les excédents de 831 000 € apparaissant au 31 décembre 2015. Il sera complété par les subventions attendues des conseils départemental et régional ainsi que de l’Agence Adour-Garonne. Le solde nécessaire fera l’objet d’un emprunt auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations qui est la Banque des collectivités locales: Son montant sera déterminé après confirmation du volume des attributions de subventions non encore complètement déterminé à ce jour.