Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

Juillet : infos sur les travaux en cours

Après un an d'études, la première phase des travaux s'est concrétisée sur les 1200 m à transformer depuis l'entrée-ouest du village jusqu'au pont. Il s'agit de rénover profondément cette « traverse »  et de refaire la chaussée en enfouissant tous les réseaux secs et humides. Dans un premier temps, l'entreprise E.G.T.P. a entrepris un bouleversement de l'ensemble de la voie. Le ballet des pelles mécaniques et autres engins de chantiers a creusé, poussé, déplacé...un volume de terre qui a été remplacé par 2 000 T. de "graves tout venant". Il a fallu scier 2 200 m de chaussée!

 2 250 mètres de tranchées

Le premier objectif a consisté à mettre en place 1 200 m de canalisations destinées à évacuer les eaux pluviales. Une centaine de regards de visite ou avec grille a été installée. La précision, au laser, a parfois sollicité le doigté subtil du conducteur de la pelle mécanique pour déplacer ou pousser un tuyau récalcitrant. Désormais, les eaux pluviales iront toutes se déverser dans le Lot grâce à plusieurs raccordements dont le plus important, franchit, verticalement, la place du relais. Ces tranchées ( 2 250 m)accueillent aussi les tuyaux dédiés  aux réseaux électriques et téléphoniques qui seront enterrés en prévision aussi de la fibre optique. Les équipes de l'entreprise Eiffage ont donc collaboré avec ceux d'E.G.T.P. dans une complémentarité très efficace.

 Réunions hebdomadaires de chantier

Tout ceci implique une coordination qui a été assurée chaque semaine. Les réunions de chantier regroupent, en effet, les responsables du chantier, MM. Puech et Bois avec leurs collaborateurs immédiats en présence du maire, Bernard Scheuer et des deux adjoints, Raymond Lacan et Claude Mascles. Elles permettent d’ajuster  au plus près les prévisions des bureaux d'études, de corriger au besoin et de répondre aux demandes des riverains.

 L'amorce des trottoirs et les parkings

Le creusement de la chaussée est destiné à recevoir la couche finale de roulement. En attendant, sa délimitation est en cours de construction par l'entreprise Colas avec la mise en place de bordures destinées à accueillir les zones piétonnières et de stationnement. Le grand parking fait intervenir l'entreprise Bernard qui, actuellement construit le mur de soutènement et ses abords.

 Un revêtement goudronné provisoire

Avant l'approche des vacances du mois d'août pour toutes les entreprises, la chaussée de roulement va bénéficier, prochainement,  de la pose d'un revêtement goudronné provisoire. Ceci devrait réduire l'émission de poussières due au chantier. La reprise est prévue pour septembre avec la construction des trottoirs, la dépose des poteaus électriques remplacés par des lampadaires modernes et la poursuite des branchements de tous ordres. Normalement, le calendrier suit sa programmation initiale. C'est dire que la fin d'année ou début de l'an prochain au plus tard devrait voir l’achèvement de l'ensemble des travaux pour délivrer une voie moderne, sécurisante et agréable pour tous ses usagers.