Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

31 janvier : Visite de l'architecte des "Bâtiments de France"

Succédant à M. Boulanger, le nouveau chef du service territorial de l'architecture et du patrimoine de l'Aveyron (Bâtiments de France), M. Patrice Gintraud est venu visiter les principaux monuments historiques de la commune, ce mercredi 31 janvier 2018. Accompagné par M. Pierrick Betton, technicien et Ml. Raphaëlle Auguy, stagiaire, il a été reçu par Bernard Scheuer, maire et plusieurs adjoints, MM. Léone Boscary, Cécile Guiral et Pierre Bessodes. Thierry Plume, président de l'association "Saint-Côme, Patrimoine et Culture" assistait à cette réunion.

Son objectif s'inscrivait dans le contexte municipal de réhabilitation des deux monuments du centre-bourg: l'église et le château. Ce dernier, depuis 2014, a fait l'objet de plusieurs études destinées à élaborer un diagnostic sur son état physique, préalablement à l'élaboration d'une programmation de travaux. Une étude d'endrochronologique a déjà permis de dater la charpente de la toiture dont plusieurs fermes et poutres sont constituées par du chêne abattu au cours de l'hiver 1487-1488. Mme Diane Joy, historienne de l'association régionale du patrimoine et M. Garrigou-Granchamp, archéologue et professeur à la Sorbonne, spécialiste médiéval ont, pareillement investigué sur ce bâtiment. Les explications détaillées et circonstanciées de Thierry Plume ont accompagné la visite sur place permettant à l'équipe de la DRAC de mesurer l'importance historique de ce monument et d'en apprécier les spécificités. Celle-ci s'est poursuivie par l'examen des façades de l'église complété par la découverte rapide du clocher dont l'originalité a intrigué l'architecte des "Bâtiments de France". De cet ensemble de constatations, il en est résulté le lancement d'études pour une programmation, à long terme, des travaux inéluctables de consolidation et de réhabilitation. Sans attendre, le fronton de l'église va devoir être purgé des éléments de sculptures qui, du fait de la pluie et du gel se délitent en laissant tomber des gravas sur le parvis.