Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

Conférence de Xavier Bailly

Malgré le caractère ardu du contenu de la conférence portant sur la valeur universelle exceptionnelle des « Chemins de Saint-Jacques de Compostelle en France », Xavier Bailly a réussi, ce samedi soir, à captiver un auditoire fourni à la chapelle des Pénitents. Parmi l’assistance, on notait la présence d’André Valadier, président du PNR-Aubrac et Simone Anglade, conseillère départementale. Il est vrai que cet historien, détenteur d’une riche expérience d’administrateur de biens patrimoniaux nationaux, a su manier l’humour et l’anecdote pour décrire le processus qui a permis à l’Unesco d’inscrire, déjà, en 1979, les cinq premiers « biens » à préserver :le Mont Saint-Michel, Vézelay et sa basilique, la cathédrale de Chartres, le château de Versailles et les grottes de la Vézère. Aujourd’hui,ce sont 44 biens nationaux quisont inscrits dont les sept portions de la Via Podensis venant du Puy, Saint-Côme ouvrant celle qui va jusqu’à Estaing. Pour illustrer cette notion de « Valeur universelle », le conférencier s’est appuyé, documents projetés en appui, sur sa riche expérience de la rénovation et de la protection du Mont Saint-Michel. La description de ce monument, prodige de verticalité et sa restauration, ont stupéfié l’auditoire quand il a fallu, avec un hélicoptère y déposer une pelle mécanique. Un travail d’orfèvre mais pour un splendide résultat !André Valadier, en saluant la qualité de la prestation du conférenciera tenu à mettre en avant les liens tissés par les « Chemins de Saint-Jacques » qui ont permis tant d’échanges et participé au développement économique des régions parcourues. Simone Anglade, à son tour, devait insister sur l’importance de la valeur touristique qui caractérise cet ensemble.

Le pot de l’amitié offert par l’association « Saint-Côme, Patrimoine et Culture » a permis un moment d’échanges avec le conférencier et avec Sébastien Pénari, représentant l’ACIR, association toulousaine organisatrice des événements marquant le 20e anniversaire de l’inscription du bien à l’Unesco.