Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

Vendanges à Malet

Inspirée des modèles cisterciens et clunisiens, la Dômerie d'Aubrac a développé, dés le XIIIième siècle un système agro-économique basé sur des "granges". Il s'agissait, en fonction du potentiel agricole du lieu d'implantation, de produire du fourrage pour l'élevage ou des céréales. La grange de Malet était la seule, parmi les treize répertoriées, à être destinée, sur les coteaux de la vallée du Lot, depuis "Martillergues" jusqu'à Boraldette, à cultiver la vigne pour la production du vin. C'est dire l'ancrage profond qui motive encore, à Saint-Côme, de courageux vignerons, les Benoît Jean-Marie et Raymond, Bessodes Bernard, Vaysset Lionel et Deletang Damien. C'est qu'il en faut du courage pour continuer à élever des ceps produisant un  raisin dont la qualité dépend étroitement des soins prodigués et des caprices du temps. Cette année, la production s'annonce bonne. Dimanche dernier, Damien a cueilli le pinot noir. Pour le merlot, on attendra encore quelques jours. Le raisin est sucré, juste ce qu'il faut, ce qui a motivé  l'enthousiasme de la "couole" de vendangeurs. Nul doute qu'il en résultera un cru de qualité qui sera particulièrement apprécié dans quelque temps pour accompagner une grasillade de châtaignes ou quelque cuissot de sanglier.