Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

Les Clochers Tors d'Europe en assemblée générale à St-Côme

Le carillon a sonné pour les "Clochers Tors d'Europe".

Notre beau village a été choisi, cette année, pour accueillir les 3, 4 et 5 juin, la 25ème assemblée générale de l'association des Clochers Tors d’Europe. A cette occasion plusieurs commerçants avaient décoré ou peint leurs vitrines en l’honneur de cette rencontre. Les 70 congressistes représentant 30 villages de France et de Belgique étaient accueillis, dès le vendredi, à 16 heures, à la bibliothèque municipale où les attendaient leurs familles d’accueil. Pour célébrer cet événement, il faut dire que les associations, « Le plaisir de lire » et « Mosaïque », avaient fait preuve d’imagination et de savoir-faire pour mobiliser leurs adhérents afin de réaliser une panoplie de représentations en tous genres, de notre clocher flammé. Ces réalisations ont surpris tant par leur qualité que par leur originalité. Elles ont ravi nos hôtes et nombre de St-Cômois.

A 18 h et le lendemain à midi, en l'honneur de nos invités, Vincent LEVANT n'a pas manqué de faire longuement carillonner les cloches de notre cher clocher. Après le pot d’accueil et le mot de bienvenue de Bernard SCHEUER, congressistes et familles d’accueil faisaient plus ample connaissance.

Le samedi matin, les adhérents de l’association se sont réunis à l’amphithéâtre de Malet sous la présidence de Jean DREUIL, maire de Sérignac (Lot et Garonne) pour tenir leur assemblée générale. Bernard SCHEUER, maire, et Léone BOSCARY, membre du Conseil d’Administration, les accueillaient chaleureusement.
Dans le même temps, les accompagnants étaient invités par nos guides locaux à découvrir notre village et notre clocher. Après cette matinée de travail et de visites, un excellent buffet préparé par Jean-Raymond LACAN, rassemblait les congressistes à la salle des fêtes.

L’après midi fut consacré à la détente et à la visite des environs. Cette découverte a commencé par l’Eglise de Perse à Espalion où la guide, Andy GLANDIERES, sut décrire ce joyau de l’art roman, avec un professionnalisme agrémenté de traits d’humour. Puis, ce fut une pause au foirail, au bord du Lot, avec sa vue magnifique sur le palais, le vieux pont… Nos hôtes découvrirent le jeu de quilles dont Espalion est le berceau et furent surpris d’apprendre que la ville possédait, entre autres, un musée unique du scaphandre réputé dans le monde entier. Une explication s’imposait, naturellement, face au scaphandrier baignant dans les eaux du Lot.

La visite se poursuivait par Bozouls où le maire, Jean-Luc CALMELY, accueillit les visiteurs sur le belvédère, pour une promenade, le long du canyon, jusqu’à la place centrale assortie d'une explication pédagogique sur ce phénomène géologique. Des rafraichissements furent offerts par la municipalité. Le périple s'est terminé au Clapas dont la vue surprenait nos visiteurs. L’histoire de ce phénomène leur fut expliquée avec précision et certains n’hésitèrent pas à parcourir la voie romaine.

Le dîner de gala, préparé par Jérôme CANTAGREL, terminait cette journée. L’apéritif, animé par la Cabrette du Haut Rouergue, permettait de nouveaux et fructueux échanges entre congressistes, invités et familles d‘accueil. Près de 150 personnes prenaient, alors, place à table dans une salle joliment décorée et agrémentée des photos des clochers tors des villages dont les représentants étaient présents. On notait, avec plaisir, la présence de Simone ANGLADE, Christine PRESNE, Jean-Claude ANGLARS, conseillers départementaux et des maires des communes voisines, Pierre PLAGNARD représentant Eric PICARD, Elodie GARDES, Jean PRADALIER, Jean-Luc CAMELLY étant excusé. C’est dans un silence religieux que « les Cantors San-Couménels » interprétèrent la « San-Coumenelo ». Une standing ovation spontanée sollicitait de nos chanteurs la reprise du dernier couplet. Cette "jeune troupe", composée de chanteurs ayant été initiés, au berceau, à notre patois local, a su donner, à force de volonté et de répétitions, le tempo et la chorégraphie d’une chanson, créée par Louis LOUPIAS, au début du XXème siècle.

L’échange traditionnel de cadeaux entre les représentants des diverses communes ne manquait pas de susciter enthousiasme ou curiosité. Bernard SCHEUER remerciait tous les organisateurs et participants qui avaient œuvré à la réussite de cette manifestation et en particulier, Léone BOSCARY, qui avait pris en charge, avec une équipe de bénévoles, l’organisation et la coordination de ces trois jours. Au dessert, la soirée se poursuivait avec l’animation du groupe folklorique, "La Cabrette du Haut-Rouergue", qui invita Simone ANGLADE à se joindre aux chanteurs pour interpréter « Lou Mazuc » et à la salle de participer aux danses traditionnelles de notre pays.

Le lendemain, le petit déjeuner aux tripous devait réunir la grande majorité des congressistes dans la cour du château, suivi de nouvelles visites du village et du clocher, avant de clôturer ce rassemblement par un aligot-saucisses à la salle des fêtes.

C’est avec beaucoup d’émotion que les congressistes ont fait leurs adieux aux hébergeurs qui les ont accueillis chez eux, fidèles en cela, à l’esprit de partage et d’échanges de l’association européenne. Gageons que plusieurs St-Cômois participeront à la prochaine assemblée générale qui aura lieu à MERVANS (Saône et Loire) en Mai 2017.

Vidéo de la san-coumenelo par les cantors san-coumenels : https://www.youtube.com/watch?v=KV8xP7vLjvg