Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

6 janvier : Vœux de la municipalité

Une forte assistance a rejoint notre salle des fêtes ce samedi 6 janvier pour recevoir les vœux traditionnels présentés par le maire, Bernard Scheuer et toute son équipe municipale. De nombreux élus , Mme Presnes représentant le président du conseil départemental, M. Lalle, président de la communauté de communes ainsi que plusieurs maires des communes voisines et des responsables administratifs se pressaient au premier rang.

Après une pensée pour l’ancien maire Louis Morvan, décédé dans l’année, ce n’est pas sans humour que Bernard Scheuer ouvrait son discours sur une question existentielle sur la fonction de maire. Lui qui l’an passé, avec une démographie de six garçons et deux filles plaidait pour la parité se retrouve cette année avec quatre filles et… 15 garçons ! Une démographie record depuis vingt ans. Ce dont chacun s’est félicité et qui traduit le dynamisme et l’attractivité du village aux portes de l’Aubrac...

( Lire le discours intégral ci-dessous )

… Avant de trinquer à l’année nouvelle, le président de l’Interco, Jean-Michel Lalle, remerciait Bernard Scheuer pour son implication au sein de la nouvelle communauté, l’assurait du soutien de la communauté de communes sur ses projets et adressait à son tour ses vœux à la population saint-cômoise. Saint-Côme-d’Olt "Un beau village" qui veut regarder vers l’avenir !

 

Vœux 2018 : discours de Bernard Scheuer Maire de Saint-Côme d'Olt

Monsieur le Député

Madame et Monsieur  les  Conseillers départementaux,

Mesdames et messieurs les maires

Mesdames et messieurs les élus

Mesdames et messieurs les représentants  de la gendarmerie et du SDIS,

Mesdames et messieurs les responsables des établissements scolaires,

Mesdames et messieurs les présidents et représentants d'associations locales et de clubs sportifs

Mesdames et messieurs les commerçants et artisans de ST Côme,,

Mesdames, Messieurs,

Chères Saint Cômoises, Chers Saint Cômois

Je vous prie d’excuser quelques absents : ….

Je vous remercie d’être venus si nombreux pour cette cérémonie des vœux qui est  une véritable tradition dans notre vie communale. Elle est l’occasion de nous retrouver pour passer ensemble un moment de convivialité tout en évoquant l’année écoulée et celle qui commence.

Je voudrais d’abord avoir une pensée pour Louis Morvan notre ancien maire qui aurait tant aimé être parmi nous.

Je voudrais commencer mon intervention par une question essentielle : A quoi sert un maire ? Je connais la réponse : à pas grand-chose et je peux en apporter la preuve. Si je reprends mon discours de l’an dernier en termes démographiques: «6 garçons et 2 filles, à une époque où la parité devient obligatoire, je lance un appel  pressant  aux futurs parents de 2017 pour qu’ils rétablissent l’équilibre !" 

Résultats pour 2017 : 4 filles : Juliette, Louise, Manon, Héloïse et 15 garçons :Axel, Naël, Nolan, Gaël, Julien, Aron, Gabriel, Marcus, Louis, Noé , Marius, Maël, Léo, Enzio et Esteban . Si vous avez bien compté, nous avons 19 naissances, soit, 11 de plus que l' an dernier. C'est donc une année exceptionnelle pour Saint-Côme. Cela ne s’était pas produit depuis plus de vingt ans. C’est la démonstration qu’il fait bon vivre dans notre village qui attire de jeunes couples. En termes d'attractivité, nous devons poursuivre notre action dans ce sens.

C’est ce que nous avons fait en 2017 :

- Le travail sur les entrées de village met en avant le fait que les visiteurs, les pèlerins  entrent dans un village d’exception reconnu nationalement comme l'un des "Plus beaux villages de France" et même au plan international comme ouvrant les sentier du Chemin de Saint-Jacques inscrit par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'humanité.

- Les travaux de rénovation des avenues de Saint- Geniez et d’Espalion vont se terminer en début d’année.  Ils concourent, eux aussi, à l’embellissement du village. Désormais  c’est un espace dégagé des réseaux aériens avec des emplacements de stationnement et des trottoirs aménagés. C’est l’occasion pour moi de remercier les riverains des deux avenues pour leur patience devant les désagréments inéluctables de ces travaux. Un an de travaux, ce n’est pas rien !

- Nous avons également la préoccupation de rendre le village plus sûr aussi bien pour les piétons que pour les automobilistes : je parlais à l’instant  des trottoirs des avenues de Saint-Geniez et d’Espalion, mais il y a également le chemin piétonnier le long des près de Lévinhac, de Toulet et vers Malet.

Bien sûr un stop, une chicane, une zone à 30 km/H demandent une adaptation au quotidien mais cela répond à notre objectif de faire de Saint-Côme un  village plus sécurisé. 

Nos  projets pour 2018 vont dans le même sens :

- La rénovation de la salle des fêtes : cette salle a été construite en 1988. Elle est le cœur de nombreuses activités pour les associations, pour les particuliers et évidemment pour la commune. Cependant elle a besoin d’une remise à jour sur deux aspects importants:

- le chauffage: le coût d’une soirée en hiver est devenu exorbitant et les travaux d’isolation et de remplacement du chauffage actuel sont une urgence.

 -De même la cuisine n’est plus adaptée aux repas servis par les associations ou par un traiteur. L’appel d’offre pour recruter le maître d’œuvre est en cours, les travaux estimés à 200 000 € se dérouleront  en septembre octobre.

 - Le réaménagement de la place du château : depuis deux ans, avec la communauté de communes, suite à un appel à projet lié au chemin de Saint jacques nous attendons de pouvoir démarrer le réaménagement de cet espace pour le rendre encore plus opérationnel, convivial et agréable. Là encore le recrutement du maître d’œuvre est en cours. Nous souhaitons profiter de cette occasion pour déplacer le monument aux morts et l'installer sur cette  place. Son emplacement actuel est difficile pour les cérémonies. L’espace ainsi libéré permettra de gagner quelques places de stationnement pour les commerces et la future maison de santé. A cette occasion, si l'avancement des travaux le permet, nous devrions pouvoir commémorer dignement le centenaire de l'armistice de la guerre 1914-1918. Nous y travaillons déjà et je puis vous annoncer que des expositions et des conférences participeront à la célébration de cet évènement.

 - La maison de santé : c’est certainement le projet le plus important pour notre commune en 2018 mais également le plus complexe à mener. L’étude pour finaliser ce projet de santé devra se poursuivre cette année. Evidemment, nous comptons fortement sur l'implication active de la communauté de communes qui porte ce projet. Nous ne doutons pas qu'elle aura à cœur, pour le mener à bien, de déployer la même motivation que pour le domaine sportif. La santé concerne toutes les tranches de la population.

- D’autres projets vont également nous occuper en 2018 : la construction de 2 logements T3 et de 2 logements T4 par l’office public d’HLM sur le lotissement des Ginestes, la création d’un espace multi sport, le déplacement du terrain d’entrainement des quilles, les études pour engager les restaurations de l’Eglise et du Château …

 - Nous avons également engagé une révision du PLU avec un unique objectif : permettre le développement démographique de notre commune avec toujours les mêmes objectifs : accroître l' attractivité, favoriser les déplacements et la sécurité et développer les activités et les services.

 - Bien entendu, pas de réunion à Saint Côme sans parler de l’eau.  Nous avons profité des travaux de la RD6 pour changer une partie des canalisations et la plupart des bouches de raccordement. Nous avons obtenu en 2017 l’accord de la police de l’eau pour exploiter les sources de Guzoutou, nous sommes en attente de la Déclaration d’Utilité Publique de l’ARS qui nous est annoncée depuis trois mois. A partir de cette DUP nous pourrons engager les travaux d’amélioration du captage. Pour donner une idée de  l’intérêt de nos sources, cette semaine, la production était de 220 m3 / jour. La consommation du bourg, en janvier, tourne autour de 150 m3.

 - Je voudrais également  évoquer deux évènements majeurs pour notre commune : le démarrage de la nouvelle communauté de communes Comtal Lot et Truyère et l’adhésion au futur Parc Régional de l’Aubrac. Certains ont vu un certain antagonisme/ opposition  entre ces deux structures. Nous pensons le contraire et sommes convaincus de leur complémentarité : Saint- Côme ouvre la porte de l'Aubrac. La fête de la transhumance l'illustre chaque année. Et, en 2018, nous aurons l'occasion de collaborer avec le PNR de l'Aubrac, notamment, et avec la commune d'Estaing, pour commémorer le 20 ième anniversaire de l'inscription du bien "Chemin de Saint-Jacques" au patrimoine mondial de l'humanité. Des expositions et des conférences de haut niveau sont programmées en liaison avec l'ACIR, la grande Agence de Coopération Interrégionale et Réseau de Toulouse dont le préfet de région en est le coordonateur.

 - Bien entendu tous ces projets sont menés avec un budget maîtrisé. Tout d’abord et par principe, nous n’engageons les projets que lorsque les premières subventions attendues sont confirmées : cela a été le cas pour la RD6, c’est le cas pour la salle des fêtes. C’est, pour moi, l’occasion de remercier le département et son président, le préfet et les services de l’Etat ainsi que ceux de la Région pour leur appui financier et technique. Leurs précieux conseils et leur niveau d'intervention financière nous sont d'une aide précieuse. Nous tenons à remercier particulièrement tous les intervenants de l'ensemble de ces structures administratives. Nous maintenons tout d’abord notre engagement à ne pas augmenter  les impôts locaux et cela d’autant  plus que nous sommes toujours  dans une période d’incertitude sur le financement  des compétences de la nouvelle communauté de communes. Le critère positif qu’il convient de mettre en avant c’est notre capacité d’autofinancement. Le compte administratif n'a pu encore être établi et le rapprochement récent avec le trésorier d'Espalion a montré que tous nos chiffres concordent et que les ajustements traditionnels intervenant en fin d'année sont en cours. Les dépenses dues au dépôt tardif, en décembre, de nombreuses factures émanant des entreprises de travaux publics sont en cours de mandatement. Je tiens à rassurer les responsables. L'examen comparatif de nos dépenses de fonctionnement montre qu'elles s'inscrivent dans le budget primitif et qu'elles devraient générer par rapport aux recettes attendues un autofinancement qui pourra concourir au financement de nos investissements.

Cette cérémonie est aussi l’occasion de remercier tous ceux qui, au sein de la commune œuvrent pour le bien de notre village :

Je tiens également à remercier ici, publiquement, les adjoints et tous les membres du conseil pour leur investissement et leur disponibilité : cette année, notre conseil municipal s’est réuni 8 fois et a pris une trentaine de délibérations. C’est le résultat du travail au quotidien de vos élus pour que Saint Côme avance.

Je voudrais, aussi féliciter et remercier tous les bénévoles de toutes les associations qui animent Saint Côme, se dévouent  sans compter, tout au long de l’année, pour le sport, la vie sociale et culturelle, la vie scolaire et la vie paroissiale. Ils contribuent, à travers leurs activités, à tisser le lien social indispensable pour une collectivité. Chaque adhérent permet, ainsi, à faire de notre commune un endroit où il fait bon vivre. Je ne peux citer tous les responsables de peur d'en oublier. Mais, au nom de toute la commune, je les remercie tous, très chaleureusement, pour leur implication et leur participation aux différentes activités .

Merci également à chaque artisan, à chaque commerçant installés sur la commune. Nous savons que l’époque est difficile  et nous souhaitons, moi et mon équipe municipale, vous apporter notre soutien. Notre action et nos projets ne poursuivent qu’un seul objectif: que Saint Côme se développe et cela passe par la présence de services adaptés, écoles, commerces...et par un environnement quotidien agréable. Puisque nous sommes dans l’économie il faut toujours se rappeler que nous sommes une commune rurale et que nous avons des agriculteurs qui apportent leur pierre à l’édifice communal.

Notre commune a la chance d’avoir deux structures  d’accueil et de solidarité: la MAS et la Maison de retraite. Je voudrais, à l’occasion de ces vœux,  dire toute notre admiration pour le travail accompli par le personnel de ces établissements qui se débattent au milieu de contraintes et de difficultés quotidiennes. Assurer la meilleure qualité de service  adaptée à une population handicapée ou vieillissante demande, en permanence, une attention soutenue. Elle requiert aussi, de plus en plus, de compétences professionnelles développées grâce à une formation permanente. Que tous les membres de ces deux institutions soient remerciés.

D'autres employés œuvrent aussi pour la collectivité. Je voudrais terminer mon discours cette année par les agents communaux.

Franck Ayral,  Romuald Baud, Eric Confoland, Valérie Bonal, Alexandrine Décruéjouls, Tatania Favier, Gisèle  Vialaret, travaillent chaque jour au bon fonctionnement de la commune avec professionnalisme et dévouement. Nous tenons à les remercier chaleureusement.  J’y associe aussi Mme Mathieu qui gère pendant  les périodes d’été notre marché.

Malheureusement comme l’an dernier le mercato fait son œuvre : nous avons perdu Christian Benoit transféré au club de pétanque et nous allons perdre Gisèle Vialaret sollicitée avec insistance  par le club des retraités. C’est l’occasion pour moi d’accueillir Blandine Imart qui aura la charge de remplacer Mme Vialaret au premier avril prochain.

Avant  de conclure je voudrais vous redire la chance que nous avons de vivre dans ce village et que cette chance nous ne la conserverons que si nous sommes solidaires et unis.Permettez-moi,  de vous présenter à toutes et à tous, mes meilleurs vœux pour 2018. Que cette nouvelle année soit une année de joie et de bonheur. Que 2018  vous maintienne en bonne santé physique et morale. Que vos familles soient unies et heureuses, que votre travail vous apporte toutes les satisfactions.

BONNE ANNEE A TOUTES ET A TOUS !

.