Aveyron - France

L’actualité Saint-Cômoise

La secrétaire générale de la préfecture visite la commune et la Maison de retraite.

Les préoccupations de la préfecture pour connaître le département se concrétisent par des visites à la rencontre des élus locaux. Ce mercredi, 14 septembre, Mme Dominique Consille, secrétaire générale de la préfecture était reçue par le maire, Bernard Scheuer. A cette occasion, il avait convié le président de la communauté de communes, Jean Claude Anglars, la conseillère départementale, Christine Presne et sa suppléante, Mathilde Scheuer. Entouré de ses adjoints, Léone Boscary, Cécile Guiral, Raymond Lacan, Claude Mascles et Pierre Bessodes le maire ne manquait pas de se réjouir de cette rencontre qui devait lui permettre d'exposer la problématique des grands projets en voie de réalisation et les dossiers en perspective pour les années à venir. Ainsi, il présentait la réfection de la RD6 (route d'Espalion et de Saint-Geniez) liée à la restructuration des entrées du village préconisée pour le maintien du label des "Plus beaux villages de France". Il évoquait la reprise en régie municipale de la gestion de l'eau et les préoccupations de mise en œuvre de mesures de sécurité dans la traversée du village. Il ne manquait pas de remercier les services de l'Etat pour leur aide technique et financière sur tous ces projets en associant celle provenant du département. Les perspectives immédiates portaient sur la réalisation d'une maison de santé et l'agrandissement du gîte municipal, projets portés par la communauté de communes Espalion-Estaing. Il soulignait, enfin, l'importance de l'existence de la salle des fêtes qui réclame des travaux d'isolation et de rénovation de sa cuisine. En raison du mauvais temps, la visite du village a dû être reportée à une date ultérieure. Mais, sans attendre, elle s'est poursuivie à la Maison de retraite.

La secrétaire générale aux "Galets d'Olt".

A l'occasion de sa visite, Mme Dominique Consille, s'est rendue à la Maison de retraite du village. Accueillie par le président du conseil d'administration, Pierre Plagnard, elle a pu, longuement, bénéficier de la description du contexte actuel de fonctionnement de cette structure grâce au plaidoyer vibrant prononcé par l'infirmière coordonnatrice, Fabienne Burguieu, véritable pilier de cet établissement. Les difficultés liées à la pénurie d'infirmières, d'aides-soignantes et de personnels qualifiés cumulées avec les pathologies des résidents à leur arrivée ont pu être développées avec précision. L'écoute attentive de la secrétaire générale démontrait tout l'intérêt porté aux conditions de fonctionnement de l'établissement. L'accent était mis, notamment, sur la nécessité de prolonger les soins techniques et lourds réalisés à l'hôpital lors du retour du résident dans l'établissement, sans bénéficier des moyens correspondants. A son départ, la secrétaire générale a pu saluer notre doyenne (104 ans!), Mme Lucienne Petitjean.